Appréhender les inégalités d’accès à la justice par les médias sociaux : une perspective empirique sur l’information juridique

Note. [pp : 72-86]

Résumé

Au même moment où les bénéfices, risques et limites de l’information juridique en ligne sur le plan de l’accès à la justice font l’objet de discussions multiples, la nature et la structure de cette information numérisée évoluent elles-mêmes à travers les mutations d’Internet et l’avènement des médias sociaux.
Ce texte fera ainsi état d’une recherche empirique sur les pratiques informationnelles des personnes ayant des questionnements juridiques à travers une analyse ethnographique de leurs échanges sur deux groupes Facebook d’entraide. Nous verrons que, d’une part, le Web social traduit des réalités émergentes dans la production et l’accès à l’information juridique telles que la mise en commun de l’information et des expériences avec le droit facilitée par l’interactivité, mais aussi la prolifération de la désinformation et des bulles informationnelles, dont les risques sont décuplés au détriment des groupes marginalisés. D’autre part, ces mêmes espaces numériques offrent des espaces de visibilité inédits en mettant à l’avant-scène la parole et les pratiques citoyennes. Les méthodes de recherche en ligne permettent alors d’éclairer des problèmes d’accès à la justice qui précèdent le numérique, mais qui sont difficiles à cartographier pour la recherche en droit, notamment les difficultés d’appropriation de l’information juridique.
Afin de comprendre dans quelle mesure le droit pourrait répondre aux défis du numérique dans toute leur complexité sociotechnique, il convient alors d’appréhender le numérique tant comme un amplificateur qu’un révélateur des inégalités sociales et, à ce chapitre, au prisme de ses possibilités méthodologiques pour la recherche en droit. Autrement dit, serait-il possible d’appréhender les défis et limites du droit par le numérique?

Télécharger le fichier PDF

Aperçu PDF